Aller au contenu principal

Conjoncture
Plus que la Covid-19, la météo a compliqué l'année

Cela ne fait pas de doute, l’année 2020 sera mauvaise en matière de trésorerie pour les agriculteurs. Si quelques filières ont été touchées de plein fouet par la crise induite par la pandémie, c’est surtout le climat qui a noirci le tableau. 

Une parcelle inondée, en mars, du côté de Mauzé-sur-le-Mignon. Avec les aléas climatiques récurrents, prendre une assurance récolte est nécessaire aux yeux de Sébastien Caulliez, pour les exploitations fragiles ou qui viennent de se lancer.
© Chloé Poitau

« Les prix ne se sont pas aussi mal tenus qu’on le craignait », lâche Arnaud Mouillet, conseiller en stratégie d’entreprise au Cerfrance de Melle. Crise de marché que personne n’avait vu venir, le confinement n’aura finalement malmené qu’une frange d’agriculteurs en Deux-Sèvres : filières pigeons-canards, chevreaux et agneaux essentiellement. « En vente directe, tout dépendait de la posture des agriculteurs et de leur capacité à activer des réseaux. J’ai vu un producteur broyer toutes ses asperges, pendant que d’autres triplaient leur chiffre d’affaires », résume le conseiller.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Attention au risque incendie

Depuis l’incendie d’un hangar à St Martin de Bernegoue le 10 avril, quatre nouveaux sinistres ont été enregistrés dans…

Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
À la découverte de la petite Toscane argentonnaise
Loin de la plaine du sud, à équidistance de Bressuire et de Thouars, le village d’Argenton-les-Vallées se tient entre deux rives…
Publicité