Aller au contenu principal

Prévenir les risques d’incendie, de la récolte au stockage

Les premières moissons d’orge dans la plaine de Niort ont commencées le 12 juin et les fortes chaleurs annoncées vont encourager la sortie des moissonneuses, avec des risques d’incendies. La vigilance s’impose.

© F.C.

Selon les statistiques du service départemental d’incendie et de secours (SDIS), ce sont en moyenne 12 paillers et 48 bâtiments agricoles qui partent en fumée chaque année. Et l’actualité de ce mois de juin ne va pas infirmer cette tendance. Pour le commandant Alain Fariat, du SDIS 79, il s’agit de prévenir les risques et d’améliorer le niveau de sécurité pour tous, exploitants, sapeurs-pompiers, mais aussi voisins, conducteurs en recommandant des distances de sécurité, notamment pour les installations de paillers et autres fourrages. « Les feux de fourrages et de pailles mobilisent beaucoup de monde, de volume d’eau et souvent sur deux jours. Parce qu’ils sont proches d’un bâtiment, d’une maison, d’une route ou encore d’une voie ferrée, ils génèrent des complications dans les interventions ».

Il existe une réglementation liée aux installations classées qui veut que les bâtiments annexes des élevages qui stockent des fourrages soient implantés à plus de 100 m des tiers. Pour les installations de paillers de plus de 1 000 m3, une déclaration ICPE 1 530 doit être réalisée. Néanmoins, pour les paillers plus petits, il est simplement recommandé de les installer au moins à 30 m de tout bâtiment sur les sièges d’exploitations.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Charolais, Julien Bonnet
Concourir pour promouvoir la race charolaise : mais pas à Bressuire cette année
La nouvelle vient de tomber. Les Conviviales d'automne n'auront pas lieu en 2020. La covid-19 aura eu raison de cet évènement qui…
Publicité