Aller au contenu principal

A quoi servent les cotisations ?

Les chefs d'exploitation paient des cotisations et des contributions sociales. Elles servent à financer en partie les prestations sociales qu'ils perçoivent.

La Sécurité sociale protège les exploitants agricoles face aux aléas et évolutions de la vie ayant un impact financier important. Pour le milieu agricole, elle est assurée par la MSA, qui gère ainsi l'Amexa (santé), l'AVA (retraite), les PFA (famille), l'Atexa (accidents du travail et maladies professionnelles) ainsi que des missions de recouvrement.
La Sécurité sociale est financée par les cotisations, ainsi que par les impôts et taxes payés par l'ensemble des Français, dans le cadre la solidarité nationale et interprofessionnelle. Son caractère obligatoire garantit cette solidarité.

Comment sont utilisées les cotisations ?
Les cotisations, ainsi que les financements issus de la solidarité nationale et interprofessionnelle, permettent à la MSA de verser chaque année plus de 16 milliards d'euros de prestations sociales.
La MSA mène également des actions de prévention et d'éducation à la santé et à la sécurité au travail et agit par un ensemble d'actions et d'aides sociales. Les cotisations servent aussi à financer la retraite complémentaire et différents fonds nationaux (*).

Ces prestations vous concernent-elles ?
Dès maintenant, la MSA :
- rembourse une partie des soins médicaux ;
- fait profiter d'actions de prévention et d'éducation à la santé et à la sécurité au travail  ;
- indemnise en cas d'arrêt de travail ;
- aide à financer les charges familiales et le logement (**) ;
- accompagne en cas de difficultés économiques et sociales (ex : en cas de crises agricoles) ;
- propose des services adaptés, via ses actions sanitaires et sociales.
Et demain, la MSA :
- versera la pension de retraite ;
- permettra de profiter de services pour seniors : services d'aide au maintien à domicile, établissements pour personnes âgées, ateliers de prévention...

(*) Fonds national agricole de mutualisation sanitaire et environnementale (Fnse), Fonds national d'aide au logement (Fnsa), Fonds national d'assurance formation des salariés des exploitations et entreprises agricoles (Fnfsea).
(**) en fonction de votre situation familiale et vos revenus.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité