Aller au contenu principal

Rapprochement Caveb et Océalia

Le rapprochement des coopératives Caveb et Océalia va s’accompagner de la mise en place d’un pôle animal commun pour le maintien de valeur ajoutée sur leurs territoires.

© N.C.

800 éleveurs, d’un côté, 1 800 de l’autre : Caveb et Océalia s’engagent dans « un rapprochement » pour permettre « une meilleure synergie d’action » et proposer « une offre élargie à l’ensemble des éleveurs de ruminants de leurs territoires respectifs », selon un communiqué commun du 29 novembre.
La Caveb, à Parthenay, commercialise 30 000 bovins, 65 000 ovins et 40 000 ovins par an. Elle souhaite ainsi apporter « plus d’expertise à ses adhérents » et « anticiper » de nombreux départs à la retraite. « Le maintien des volumes de production permettra l’approvisionnement des outils locaux et la captation de la valeur ajoutée sur les territoires de nos deux structures », affirment les deux coopératives. La SVEP, filiale de la Caveb, qui approvisionne les boucheries en viande « haut de gamme » est intéressée au premier chef par cet objectif. De même que Sovileg à Thouars pour l’abattage d’ovins et de caprins, Siabel à Saint-Maixent et Sab à Parthenay pour leurs activités d’abattage de bovins, elles aussi liées à la Caveb.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 2 décembre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Léa Izambart
Léa veut s’installer, malgré les difficultés
Malgré une conjoncture en berne en bovins allaitants, Léa Izambart fourmille d’idées pour amener un nouveau souffle à l’…
Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
Un contexte de plus en plus porteur pour les protéines
Certaines coopératives, comme Terrena, n’ont pas attendu le plan dévoilé en décembre par l’État pour favoriser la culture de…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Publicité