Aller au contenu principal

Résidus de phytos: Interfel dénonce la «stratégie de la peur» de Générations Futures

© DR

«Bien qu’une information plus claire sur les résidus de pesticides soit nécessaire, la stratégie de la peur de Générations futures (...) est contre-productive», estime l’interprofession des fruits et légumes frais (Interfel) dans un communiqué le 23 septembre. L’association de défense de l’environnement a demandé à la DGCCRF, le 15 septembre, de faire des bilans de résidus de pesticides séparés entre aliments bio et non bio.

Pour Interfel, cette démarche est «contreproductive» vu «les faibles écarts de résultats» constatés par la DGCCRF. «Cette stratégie occulte l’information principale pour les consommateurs, à savoir que 98% des fruits et légumes sont en dessous du seuil des limites maximales de résidus (LMR)», martèle Interfel dans le communiqué.

Pour l’interprofession, le «véritable» enjeu de santé publique devrait plutôt être «la lutte contre la sous-consommation de fruits et légumes frais», ce qui nécessite d’informer les citoyens sur «la forte progression» des pratiques professionnelles. «Il est primordial pour les consommateurs qu’ils sachent également qu’il y a près de 50% des fruits et légumes sans trace de résidus de pesticides quantifiable sur le marché», conclut Interfel.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité