Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Réunions d’information sur le plan d’aide les 26, 27 et 28 août

Pour aider les agriculteurs à entrer dans le dispositif d’aide mis en place par l’Etat fin juillet, la chambre d’agriculture organise des réunions d’information à Parthenay, aux Ruralies et à Bressuire.

«Simple et concret », voici ce que doit être la mise en œuvre du plan d’aide à l’agriculture débloqué par l’Etat fin juillet. Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture et Patrice Coutin, vice-président, ont mis en œuvre à leur niveau des moyens permettant d’aider les exploitants à entrer dans le dispositif au plus vite. « Des réunions d’information sont programmées fin août », annonçaient les élus invitant les agriculteurs à s’y rendre. A la chambre d’agriculture à Parthenay le mercredi 26 août, à la chambre d’agriculture aux Ruralies le jeudi 27 août, sur le campus des Sicaudières à Bressuire le vendredi 28 août, le dispositif sera détaillé. Ces échanges auxquels participera l’administration auront lieu de 10 h à 12 h. « La profession doit travailler sur le fond pour faire évoluer la situation structurelle de l’agriculture en France. Mais pour un certain nombre d’entre nous, il y a urgence. Les dispositifs de prise en charge des intérêts, d’étalement ou de prise en charge des cotisations MSA et des impôts fonciers notamment permettront de parer à l’urgence. Je crains cependant, que ce premier plan ne soit pas suffisant », exprimait Jean-Marc Renaudeau. Ces dernières années, le rapport annuité sur EBE ne cesse d’augmenter sous l’effet des exigences réglementaires, dénonçaient les représentants de l’organisme paritaire. Et d’expliquer : « Les investissements augmentent, les charges augmentent, les prix de nos productions quant à eux baissent. Les marges de manœuvre pour nos outils se réduisent alors même que la volatilité des marchés atteint des niveaux insupportables pour les exploitations ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

S’installer hors cadre familial : saisir l'opportunité
Audrey Pelletier a rejoint l’équipe du Gaec du Petit Chauveux en juin 2020, après un stage parrainage d’un an. Passionnée par l’…
Le chanvre français prépare le virage de la fleur
Dans le cadre de l'expérimentation en France du cannabis à fins thérapeutiques, l'Agence nationale du médicament (ANSM) devrait …
Et soudain, Exoudun... un village bouillonnant
Au centre d’un triangle St-Maixent-Melle-Lusignan, à équidistance de Poitiers et de Niort, se niche à flanc de colline le village…
Le boom des brasseries artisanales
Les brasseries artisanales fleurissent en France, avec 328 ouvertures de brasseries cette année. Les Deux-Sèvres sont aussi…
Coloré, l'enrubannage exprime la solidarité
On les voit se multiplier dans les champs depuis 2017. A l’initiative du fabricant de film plastique trioplast, les bottes de…
Grossiste, éleveur, restaurateur : ils se lancent dans l’ultralocal
Fin juin, les frères Giraud, éleveurs de Limousines et Charolaises, ont vendu une nouvelle vache au grossiste bressuirais…
Publicité