Aller au contenu principal
Font Size

Vie des entreprises
Transporter des animaux vivants, un défi quotidien

Serge et Thierry Marolleau dirigent une société de transport et de commerce de volailles et de lapins à La Forêt-sur-Sèvre. Soumis à une réglementation stricte et aux regards critiques, ils demeurent réceptifs aux contraintes des éleveurs.

Serge Marolleau devant l’un des 30 véhicules de la société.
Serge Marolleau devant l’un des 30 véhicules de la société.
© L. S.

Dans son bureau, c’est l’aîné de la famille, Thierry Marolleau, co-gérant de la SARL avec son frère Serge, qui reçoit. Il confie : « A 20 ans je me suis associé avec mon père sur une ferme. J’avais 20 hectares et un bâtiment d’élevage ». Manifestement, l’homme avait aussi la fibre entrepreneuriale : « Ce n’est pas compliqué, explique-t-il, en France, les deux principales régions productrices de lapins sont les Pays de la Loire et le Poitou-Charentes alors que les plus gros consommateurs se trouvent sur le pourtour méditerranéen et au Bénélux. Or, d’une manière générale, que ce soit pour la viande ou pour les œufs, les consommateurs veulent des produits ultra-frais. Ce qui suppose qu’ils soient pondus ou abattus sur place. Le transport d’animaux vivants est donc inéluctable ».

Lire la suite en page 23 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Publicité