Aller au contenu principal

Trois Questions à Julien Chartier, président de JA79

© N.C.

Pourquoi avoir choisi la thématique de l’engagement pour l’assemblée générale de JA Deux-Sèvres, jeudi 12 mars à Chiché ?
Cela répond au projet de mandature de JA 79 dont l’un des objectifs est la relance syndicale. L’engagement est un élément essentiel dans un syndicat et centrer notre assemblée générale sur cette thématique en fait un bon support pour faire passer des messages et relancer notre réseau. Le thème est également en corrélation avec la réalité du terrain. La relance syndicale a eu lieu cette année pour les cantons JA de Saint-Maixent et de Brioux, preuve que des poignées de jeunes sont encore volontaires et ont le désir de faire bouger les choses.

Pourquoi s’engager ?
Tout simplement pour défendre notre métier et notre vision de l’agriculture, en prenant en compte tous les types d’agriculture. S’engager, c’est avoir la conviction que son métier est encore utile et que l’on peut encore le faire évoluer. C’est ne pas subir les politiques imposées et être force de proposition. Nous avons aussi besoin de jeunes engagés afin de pouvoir répartir les tâches et les représentations au sein des différents échelons de JA.

Qu’attendez-vous des différents échanges lors de cette assemblée générale ?
Nous attendons de la part de nos adhérents une prise de conscience de l’intérêt de s’engager. Nous souhaitons inciter les jeunes  à prendre des responsabilités, que ce soit au niveau syndical, dans les conseils municipaux, les associations locales… afin que les jeunes agriculteurs soient acteurs de leur territoire (lire ci-contre). Il est important que les jeunes agriculteurs comprennent qu’il faut sortir de chez soi pour aller collectivement faire bouger les lignes plutôt qu’attendre sur leur exploitation les directives qui leur sont imposées. Au-delà du syndicalisme, l’engagement est aussi nécessaire pour se lancer dans le métier d’agriculteur et répondre ainsi au défi du renouvellement des générations.

A lire deux autres témoignages de jeunes agriculteurs dans Agri 79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Urne, election
Deux-Sèvres : dix candidats pour deux postes de sénateurs
Dans un peu plus de huit jours, les grands électeurs voteront pour élire les deux représentants du département des Deux-Sèvres au…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité