Aller au contenu principal

Civam
Un Marais mouillé plein de projets

Le 10 mars, le centre d’initiatives pour valoriser l’agriculture et le milieu rural (Civam) du Marais mouillé a réuni une quinzaine d’adhérents pour son assemblée générale. L’occasion de faire le tour sur plusieurs de ses actions, au premier rang desquelles les temps de formation et d’échanges de pratiques sur le pâturage tournant et l’autonomie protéique (culture de protéagineux et légumineuses pour l’alimentation des cheptels). « Un des grands temps forts de l’année fut aussi la projection du film Bienvenus les vers de terre auprès de 130 sympathisants », note Eline Lombart, animatrice au Civam Marais mouillé. La journée du 10 mars a aussi donné lieu a deux interventions : l’une d’Alain Guilbot, animateur de RésALIS, association regroupant 40 producteurs des Deux-Sèvres pour approvisionner en circuits courts la restauration collective ; l’autre, le soir, de Samuel Fichet de Prom’Haies, sur l’importance des haies et de chacune des essences d’arbres plantées.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité