Aller au contenu principal

Cinéma
Un nouveau souffle pour l’école du cinéma animalier départemental

© Pixabay - Libre de droit

L’Institut francophone de formation au cinéma animalier de Ménigoute (Iffcam), créé à l’initiative du département des Deux-Sèvres en 2004, a établi un partenariat avec La Rochelle Université afin d’ouvrir de nouveaux diplômes universitaires et de permettre aux élèves de renouer avec le statut étudiant, perdu suite au retrait de l’université de Poitiers en 2017.

Lors de la signature de la convention de partenariat avec Jean-Marc Ogier, président de La Rochelle Université, mercredi 8 janvier, le président du Conseil départemental Gilbert Favreau s’est réjoui de ce nouveau partenariat, une solution d’avenir pour « cet établissement qui jouit d’une véritable notoriété nationale, voire internationale, et dont le taux d’insertion professionnelle à l’issue du cycle d’étude est de l’ordre de 70 % ».
En effet, les productions des élèves de l’Iffcam sont régulièrement récompensées au Festival du film ornithologique de Ménigoute et diffusées par les télévisions.

Ce partenariat permet à l’établissement de se lancer dans de nouveaux projets : diversification de l’offre en formation courte en 2020 (captation et montage des sons de la nature, usage du drone en cinéma animalier…), mise en place possible d’un DU « Photos et reportages » en 2021, et formations de type master à l’horizon 2022.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
S’employer chaque jour à faire avancer le projet
Le projet de stockage d’eau à des fins agricoles sur le bassin de la Sèvre niortaise entre dans sa phase de concrétisation. Alors…
Publicité