Aller au contenu principal

Un partenariat convivial qui dynamise l’élevage

133 animaux de race charolaise et 35 de race rouge des prés seront présentés à Bressuire les 4 et 5 novembre.

Une quarantaine d’éleveurs de charolaises et de rouge des prés sont mobilisés à l’occasion des Conviviales d’automne.
Une quarantaine d’éleveurs de charolaises et de rouge des prés sont mobilisés à l’occasion des Conviviales d’automne.
© N.C.

Les Conviviales d’automne sont chaque année le résultat d’un partenariat dynamique entre les syndicats départementaux des races charolaise et rouge des prés et des JA du canton de Bressuire. Vendredi 4 et samedi 5 novembre, dans la nouvelle salle de Bocapôle à Bressuire, les syndicats départementaux des deux races organiseront leur concours. Il s’agira d’une épreuve régionale pour la race charolaise et d’une épreuve départementale pour la rouge des prés. Les JA s’occuperont quant à eux des festivités. Samedi à 20 heures, c’est autour d’un dîner gastronomique et dansant qu’ils inviteront éleveurs et grand public à se retrouver pour clore la 20e édition des Conviviales.


La manifestation réunira 133 animaux charolais et 35 animaux rouge des prés. « Une barre de boucherie mettra en avant la filière export. L’Allemagne achète des JB charolais. Cette exposition a vocation à faire connaître les besoins du marché. En présentant des animaux, les commerçants font état de la conformation dont ils ont besoin », explique Thierry Baudouin, président du syndicat charolais.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 28 octobre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Benjamin, ambassadeur de la jeune agriculture
Toute cette semaine, les jeunes agriculteurs ont mis un coup de projecteur sur l’installation, en multipliant les vidéos et…
Installation agriculture Deux-Sèvres Clément Charron
Reprendre et moderniser, pour faire rempart au lait étranger
En reprenant la ferme familiale à La Chapelle-Bertrand, Clément maintient le fragile tissu des exploitations laitières deux-…
Cosset et fils : le négoce dans le sang
Implanté depuis 70 ans à Saint-Pompain, dans les Deux-Sèvres, le négoce agricole Cosset et fils démarre un projet de…
Le veau Paillard, un pari sur l’avenir à plus de 21000  euros
La campagne de vente de la station de Lanaud, en janvier, a permis à quatre éleveurs de Charente et de la Vienne de décrocher le…
L’usine de Thouars donne vie à la filière 100% bio Oleosyn
Les groupes Avril et Terrena ont investi 5,7 millions d’euros dans un outil de trituration de graines bio à Thouars. Opérationnel…
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec
Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le…
Publicité