Aller au contenu principal
Font Size

Activez votre compte numérique

Pour lire les articles dans leur intégralité, vous tenir informé via les newsletters et consulter la version numérique d’Agri79 dès le jeudi,

J’active mon compte numérique.

Un plan de lutte coordonnée contre l’antibiorésistance

Les organismes sanitaires régionaux viennent de créer l’Arpant, une association régionale de prévention pour faire reculer les bactéries résistantes aux antibiotiques.

Parmi les fondateur de Arpant (de gauche à droite) : Pascal Moinard, GDS Poitou-Charentes, Catherine Desprez, présidente et Yves Horion, FRGtv.
Parmi les fondateur de Arpant (de gauche à droite) : Pascal Moinard, GDS Poitou-Charentes, Catherine Desprez, présidente et Yves Horion, FRGtv.
© G.R.

La lutte contre l’antibiorésistance est un enjeu de santé publique et animale. Selon Christophe Burucoa, chef du service de bactériologie au CHU de Poitiers, si la tendance actuelle ne s’inverse pas, il faut s’attendre à 25 000 décès par an dans l’Union européenne et à 10 millions dans le monde avec la diffusion de bactéries résistantes aux antibiotiques. « Réduire le recours aux antibiotiques et éviter de transmettre les bactéries doivent être pris à bras-le-corps », affirme-t-il. La baisse enregistrée depuis quelques années, 40%, notamment grâce à la campagne « les antibiotiques c’est pas automatique », semble marquer le pas. Il parle même de « régression ».
Même vision des choses pour Mickael Treille, du Lasat, pour qui l’augmentation des bactéries résistantes est « inquiétante pour la santé humaine. Ce qui explique qu’il faille aussi s’en occuper en santé animale ».

C’est la raison d’être d’Arpant, « une plateforme commune de réflexion et de connaissance des données sur le niveau de la résistance aux antibiotiques », avec création d’indicateurs en élevage, formations aux enjeux de l’antibiorésistance et aux bonnes pratiques à destination des vétérinaires praticiens et des éleveurs, tout en y associant les acteurs de la santé humaine.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 7 octobre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Le département passe à l’acte 2 de son plan de relance
Après un premier plan d’aides annoncé le 21 avril dernier, le Conseil départemental en a entamé un deuxième, doté d’un budget…
Grégory Nivelle, nouveau président de la Fnsea 79 : « Les agriculteurs n’imposent pas un modèle, ils répondent à des attentes »
Mardi 9 juin, la nouvelle équipe de la FNSEA 79 a élu Grégory Nivelle président. L’éleveur laitier du sud Deux-Sèvres succède à l…
Quand l’installation tient à un permis de construire
Au Gaec Lactagri, à Aiffres, la relève est presque assurée : deux porteurs de projet sont dans l’attente de la construction d’un…
Guillaume Largeaud, attaché au Marais... et à faire bouger les lignes
Son passage à Top Chef Les grands duels, le 10 juin, nous a laissé sur notre faim. Portrait d’un éleveur convaincu que la…
Les Marchés de Producteurs de Pays maintenus 

La chambre d’agriculture a souhaité maintenir les Marchés de Producteurs de Pays de l’été pour compenser le manque à gagner…

Un cheptel en légère hausse
Thierry Baudouin raccroche après quatorze ans de présidence. Catherine Gallard et Emmanuel Turpeau prennent le relais avec de…
Publicité