Aller au contenu principal

Un plan de lutte coordonnée contre l’antibiorésistance

Les organismes sanitaires régionaux viennent de créer l’Arpant, une association régionale de prévention pour faire reculer les bactéries résistantes aux antibiotiques.

Parmi les fondateur de Arpant (de gauche à droite) : Pascal Moinard, GDS Poitou-Charentes, Catherine Desprez, présidente et Yves Horion, FRGtv.
Parmi les fondateur de Arpant (de gauche à droite) : Pascal Moinard, GDS Poitou-Charentes, Catherine Desprez, présidente et Yves Horion, FRGtv.
© G.R.

La lutte contre l’antibiorésistance est un enjeu de santé publique et animale. Selon Christophe Burucoa, chef du service de bactériologie au CHU de Poitiers, si la tendance actuelle ne s’inverse pas, il faut s’attendre à 25 000 décès par an dans l’Union européenne et à 10 millions dans le monde avec la diffusion de bactéries résistantes aux antibiotiques. « Réduire le recours aux antibiotiques et éviter de transmettre les bactéries doivent être pris à bras-le-corps », affirme-t-il. La baisse enregistrée depuis quelques années, 40%, notamment grâce à la campagne « les antibiotiques c’est pas automatique », semble marquer le pas. Il parle même de « régression ».
Même vision des choses pour Mickael Treille, du Lasat, pour qui l’augmentation des bactéries résistantes est « inquiétante pour la santé humaine. Ce qui explique qu’il faille aussi s’en occuper en santé animale ».

C’est la raison d’être d’Arpant, « une plateforme commune de réflexion et de connaissance des données sur le niveau de la résistance aux antibiotiques », avec création d’indicateurs en élevage, formations aux enjeux de l’antibiorésistance et aux bonnes pratiques à destination des vétérinaires praticiens et des éleveurs, tout en y associant les acteurs de la santé humaine.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 7 octobre 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité