Aller au contenu principal

Une centaine d'éleveurs de la FNO manifestent à Paris

Le nombre de moutons tués est évalué à 7500
Le nombre de moutons tués est évalué à 7500
© N.C.

Une centaine d'éleveurs de FNO ont manifesté, le 27 novembre à Paris sur le Champs de mars, accompagnés d'une centaine d'animaux. Ils demandent aux pouvoirs publics de renforcer les moyens de régulation des loups. « Il y a un plan loups, mais on n’atteint jamais les objectifs de prélèvement, regrette Patrick Soury, membre du bureau de la FNO. Il faut mettre des moyens conséquents », alors que selon la FNO 7 535 moutons ont été tués par le loup cette année, soit une hausse de 28 % sur un an. « Il faut éradiquer le loup des zones d'élevage », demande un agriculteur de Moselle, dont le troupeau a été attaqué cinq fois en janvier et février. « Mes enfants avaient peur de sortir de la maison, moi-même, je ne dormais plus la nuit. »
Des consignes de fermeté ont été donnés pour que dans chaque département touché par le loup soient organisés plus de tirs de prélèvements et de battues. Objectif : faire appliquer réellement le plan loup, malgré l’opposition systématique des écologistes sur le terrain et la prudence d’un grand nombre de préfets sur le sujet. Le plan loup prévoit la possibilité d’abattre jusqu’à 36 loups par an, par des tirs de prélèvements accordés dans les zones où les dégâts sont les plus importants. Or pour l’instant, seuls 13 loups ont été tués en 2014.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Les poulaillers, une option toujours prisée
Pour sécuriser une trésorerie ou pérenniser un emploi, de nombreux exploitants montent des ateliers volailles en parallèle de…
Publicité