Aller au contenu principal

Une marge brute dopée de 70 000 euros

Après trois ans de travail avec le consultant Diag’vital et le fournisseur Vertal, le Gaec Les Grands Pins, à Aigonnay, a mis en dynamique les productions de l’exploitation. Aujourd’hui, l’autonomie lui permet de renouer avec l’équilibre économique.

Une quinzaine de personnes est venue échanger avec Mathieu Levrault. Cette rencontre organisée par la société Vertal a mis en lumière le travail mené ces trois dernières années et visant à mettre en dynamique les productions de l’exploitation.
Une quinzaine de personnes est venue échanger avec Mathieu Levrault. Cette rencontre organisée par la société Vertal a mis en lumière le travail mené ces trois dernières années et visant à mettre en dynamique les productions de l’exploitation.
© C.P.

L’exploitant qui produit du fourrage pour ses vaches augmente son niveau d’autonomie. Aisément accessible en termes d’énergie, de nombreux exploitants se creusent la tête ces dernières années pour tendre à l’autonomie en protéines. C’est ici que se joue, selon les organisateurs de la journée technique du jeudi 8 février à Aigonnay, la dépendance ou l’autonomie d’une exploitation.
Devant une quinzaine d’éleveurs, Vincent Lambrecht, de Diag’vital, et Patrick Lapicorée, commercial pour le compte de Vertal, ont, en s’appuyant sur les résultats enregistrés depuis trois ans chez Mathieu, présenté « l’intérêt économique pour les élevages de la complémentarité entre la rigueur, les principes de l’agronomie et l’utilisation de produits antioxydants – huiles essentielles, élixirs floraux, argile… – pour stimuler les processus naturels et notamment l’immunité des êtres vivants »

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Les JA mettent en scène la comédie amère des prix agricoles
Répondant à un appel national à manifester, les JA et la Fnsea 79 ont organisé une remise des prix décalée à l’intention des GMS…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité