Aller au contenu principal
Font Size

Valoriser les plaquettes bocagères en litière animale

L’utilisation de copeaux de bois comme litière permet de réduire les achats de paille. Ils peuvent également servir d’antidérapant lors de la circulation des animaux.

Les plaquettes peuvent être utilisées sur la totalité de la surface ou mélangées à une couche paillée. Elles doivent être renouvelées au maximum tous les mois.
Les plaquettes peuvent être utilisées sur la totalité de la surface ou mélangées à une couche paillée. Elles doivent être renouvelées au maximum tous les mois.
© Bocage pays branché

L’utilisation de ce type de litière a pour avantage d’utiliser une ressource présente localement sur la ferme et ainsi de diminuer les charges en cas d’achat de paille.
En fonction des produits broyés et de leur teneur en tanin, le fumier de plaquette peut être épandu directement ou composté avant épandage. Très riche en azote, il fonctionne très bien sur prairie.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité