Aller au contenu principal

Elevage info
Vêlages groupés : soigner son rétro-planning

L’objectif étant de ne pas retarder la mise à l’herbe, c’est donc les premiers jours d’avril qui déterminent le rétro-planning et structurent les périodes clés.
© DR

Pour limiter l’étalement des vêlages, il faut tout simplement limiter la période de reproduction. Cela signifie qu’il faut mettre en oeuvre les pratiques permettant de la réussir, notamment en bâtiment. Une alimentation différenciée (flushing) sur la période de reproduction, par exemple du 20 décembre au 28 février, facilitera le regroupement des vêlages à partir du 1er octobre jusqu’à la mi-décembre. Les primipares seront de préférence séparées des multipares en raison des besoins de croissance (encore 10 % de gain de poids). Cette période de reproduction permettra également d’échographier pratiquement toutes les vaches, notamment les dernières début avril, avant de les mettre au pâturage. L’objectif étant de ne pas retarder la mise à l’herbe, c’est donc les premiers jours d’avril qui déterminent le rétro-planning et structurent les périodes clés. Un nombre suffisant de génisses à saillir (25 à 30 %) donnera de la marge de manoeuvre mais il faudra être vigilant sur le poids de celles-ci. Les recommandations sont de 75 % du poids adulte, soit 560 kg vif à 26 mois pour une vache adulte de 750 kg vif. À 15 mois, ce poids doit être de 465 kg pour un vêlage à 24 mois. La connaissance de l’état de la vache certifiée vide permettra de gérer la mise en finition plus rapidement et de limiter les jours sans production. Ce contrôle peut intervenir à partir de 30-35 jours. Il coûte presque 5 euros, soit environ l’équivalent de 7 à 10 jours de nourriture au pâturage.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité