Aller au contenu principal

Viticulture: une production 2020 prévue en hausse de 6 à 8% (Agreste)

© PublicDomainPictures

«Selon les estimations établies au 1er août 2020, la production viticole se situerait en 2020 entre 44,7 et 45,7 millions d'hectolitres, soit un niveau supérieur de 6% à 8% à celui de 2019», prévoit le service de statistique du ministère de l’Agriculture. Sans atteindre les bons niveaux de 2018, «la production est orientée à la hausse sur un an dans la plupart des bassins viticoles» et pourrait «renouer avec le niveau de la récolte précédant 2017» qui connut un gel destructeur, explique la note Agreste conjoncture publiée le 7 août. En effet, la floraison de nombreux vignobles s’est déroulée dans des conditions climatiques favorables, estiment les analystes, qui notent malgré tout un mildiou menaçant dans le Sud-Ouest, le Languedoc et le Roussillon, ainsi que le gel qui a touché la Provence. «Cependant, la sécheresse de surface, si elle venait à s’aggraver, pourrait modérer cette hausse», tempère le ministère, qui sera probablement amené à réviser ses prévisions. La note souligne enfin que «les vignobles présentent une avance remarquable, pour certains jusqu’à un mois par rapport à 2019», notamment en Val de Loire.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité