Aller au contenu principal

Doux
Xavier Beulin apporte son soutien aux éleveurs du groupe Doux

Le président de la FNSEA s'est rendu dans les Côtes d'Armor pour apporter son soutien aux éleveurs fragilisés par les difficultés du groupe Doux et trouver des solutions qui permettent la poursuite de l'activité de l'entreprise et celle de ses fournisseurs.

15 000 euros de créances, soit 45 000 poulets impayés, le président de la section avicole de FDSEA Côtes d'Armor, Pierre-Yves Lozahic, est représentatif de la situation des éleveurs du groupe Doux. Il élève des poulets export et des dindonneaux pour le compte de l'entreprise. D'autres sont encore plus exposés. L'une d'entre elles, éleveuse en Pays-de-Loire a accumulé 100 000 euros d'impayés alors qu'elle a des bâtiments à amortir. « Au-delà des dépenses courantes auxquelles nous devons faire face nous avons 8 000 euros à rembourser chaque mois, nous puisons dans nos réserves. Jusqu'à quand ? ». Ils sont 800 dans le groupe à attendre d'être payés pour des lots de poulets et de dindonneaux qu'ils ont élevés. Au-delà des impayés et des retards de paiement s'ajoutent des incertitudes sur les livraisons d'aliments et des menaces sur l'enlèvement des animaux. Ce qu'ils souhaitent tous, c'est la poursuite de l'activité du groupe. Mais pas à n'importe quelle condition. « Garantissons les créances pour reprendre confiance et nous remettrons des poussins dans les élevages », insiste le président de la section avicole de la Mayenne, lui aussi concerné.
Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Congrès FNSEA, Organisation, Niort, Deux-Sèvres, Acclameur
La Fnsea s’implique pour que vive la ruralité
Plus de 1000 membres du réseau Fnsea sont attendus à Niort pour le congrès de l’organisation nationale. Initialement programmé en…
Claustration des volailles dans une quarantaine de communes du sud Deux-Sèvres
Après un cas dans les Ardennes, la claustration des volailles est imposée depuis vendredi 10 septembre dans les zones à risque…
Publicité