Aller au contenu principal

Feux de végétation
400 hectares épargnés par rapport à 2019

De mai à fin septembre, le service départemental d’incendie et de secours (Sdis) 79 est intervenu 294 fois pour des feux de cultures, talus, broussailles, sous-bois. C’est 95 interventions de moins qu’en 2019. Explications.

© pixnio

550 ha de cultures étaient parties en fumée l’année dernière, contre 150 ha cette année. Ce contraste saisissant est le fruit d’une conjugaison de facteurs, selon le commandant Alain Fariat : « La période de pics d’incendie est traditionnellement au début des moissons en juin-juillet, or cette année la météo a donné des sols gorgés d’eau qui ont pu limiter les départs de feu », commence-t-il. A note, peu d’interventions ont été compliquées par des vents renforcés et le public agricole a aussi acquis des réflexes de prévention et de gestion du feu qui font leurs preuves. « Les règles de moisson sont mieux respectées, des pare-feux sont créés, certains déchaument pour arrêter la propagation des flammes », détaille le gradé.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité