Aller au contenu principal

Antibio: des réactions contrastées après la publication du rapport de l’Anses

© Pascal Xicluna/agriculture.gouv.fr

À la suite de la publication du rapport annuel de l’Anses (agence nationale de sécurité sanitaire) sur l’antibiorésistance, le 18 novembre, organisations professionnelles agricoles et ONG ne sont pas unanimes sur les conclusions à tirer des résultats présentés.

Le bilan de l’Anses montre que l’exposition des animaux aux antibiotiques a diminué de 45% depuis 2011. «Ces bons résultats traduisent l’engagement plein et entier des éleveurs français mais aussi des vétérinaires et de tous les acteurs qui interviennent dans le conseil en élevage», s’est félicité le syndicat majoritaire dans un communiqué du 18 novembre.

Il réaffirme son opposition à l’interdiction des antibiotiques qui «aurait laissé les éleveurs sans solutions».

Dans un communiqué du 19 novembre, l’ONG CIWF (Compassion in World Farming), qui milite contre l’intensification de l’élevage, s’inquiète au contraire de l’augmentation de l’utilisation des antibiotiques «pour certaines espèces et ce depuis plusieurs années, comme le lapin et le bovin, des espèces soumises à des conditions d'élevage particulièrement intensives en France».

Elle demande à l’Anses d’indiquer les usages d’antibiotiques en fonction des modes d’élevage. «Un facteur plus qu'essentiel pour permettre une réelle amélioration de l'usage d'antibiotiques», selon elle.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité