Aller au contenu principal

Bien-être animal: des députés LR déposent une PPL pour réviser le statut de l'animal

© D.R.

Le député Julien Aubert (Vaucluse, LR) a déposé le 9 février une proposition de loi (PPL), dans laquelle il propose de créer un Code du bien-être animal afin de réviser le statut de l'animal. Ce nouveau code «doit être le support de la protection des animaux, sans toutefois tomber dans une logique antispéciste», d'après le texte cosigné par 13 élus LR.

La sensibilité des animaux a été reconnue dans le Code rural dès 1976, avant d'être étendue dans le Code civil en 2015, rappelle l'exposé des motifs. Un choix «contestable sur la forme», pour ces députés de l'opposition, car le Code civil est «fondé sur une summa divisio entre les personnes et les choses». Leur PPL vise donc à «extraire la qualification juridique des animaux du code civil, afin de bien marquer le fait que ceux-ci doivent dorénavant être considérés comme une catégorie juridique sui generis, ni personne physique, ni bien meuble».

La PPL (4 articles) comprend une proposition de Code (26 articles), qui fait des animaux «des êtres doués de sensibilité, distincts des êtres humains», et «soumis au régime juridique des biens». Il prévoit aussi que «les personnes physiques ou morales disposent de droits sur les animaux, incluant le droit de propriété, le droit de chasse et le droit de pêche».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité