Aller au contenu principal

Brésil: proposition commune d'ONG et de l'agro-négoce contre la déforestation

© DR

Une coalition inédite de 230 associations de défense de l'environnement et de représentants de l'agro-négoce au Brésil ont envoyé une lettre au président Jair Bolsonaro avec des propositions pour freiner la déforestation en Amazonie. Une alliance hautement symbolique, alors que les géants de l'agroalimentaire, comme JBS, numéro un mondial de la viande et membre de cette coalition, ont été accusés récemment d'exporter des produits issus de la déforestation. Outre JBS, la coalition intitulée «Brésil, Climat, Forêts et Agriculture» regroupe par exemple Danone, Unilever, ou Cargill. Elles sont associées à des ONG comme le Fonds mondial pour la nature (WWF) ou Imazon.

La lettre a été envoyée le 16 septembre au chef de l'Etat, à plusieurs ministres et au vice-président Hamilton Mourao, qui coordonne le Conseil national de l'Amazonie. Les signataires de la lettre réclament une augmentation des contrôles et des amendes infligées en cas d'irrégularités, ainsi que la suspension «de tous les processus» de régularisation de terres déboisées illégalement depuis juillet 2008. Une vision diamétralement opposée de celle du gouvernement Bolsonaro, qui veut intensifier la régularisation en Amazonie et ouvrir les territoires indigènes à l'exploration minière ou agricole.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Influenza Aviaire, Deux-Sèvres, Augé
Grippe aviaire : le sud-ouest des Deux-Sèvres concerné par des mesures de prévention
Le virus hautement pathogène H5N8 a été détecté le 20 octobre sur deux cygnes tuberculés aux Pays-Bas. Pour limiter les risques d…
La Caveb veut rester un acteur majeur de la viande rouge
Lors du point presse précédent son assemblée générale, le mercredi 30 septembre, la coopérative agricole de Châtillon-sur-Thouet…
Manifestation de Bassines non merci en opposition au projet de réserves des la Sèvre niortaise.
La transition agroécologique, l’enjeu des réserves de substitution
Partisans et opposants parlent de la nécessaire transition agro-écologique. Pour les premiers les réserves de substitutions sont…
Capr'inov, un salon à huis clos

Pas de public, pas d’exposant. C’est une édition spéciale de Capr’inov que l’équipe du salon de la chèvre est contrainte d’…

À 50 ans, la Corel affiche sa bonne santé commerciale
La coopérative d’élevage a tenu son assemblée générale le jeudi 24 septembre. Avec un nouveau directeur et un nouveau président,…
Plombier, il arrête tout pour reprendre la ferme de son père
Mathieu Moreau, plombier chauffagiste depuis quinze ans, a eu un déclic pendant le confinement : c’est peut-être à lui de…
Publicité