Aller au contenu principal

Diversifier les ressources fourragères avec des mélanges

Les mélanges ou cultures associées sont intéressants pour diversifier les ressources fourragères destinées à l’alimentation du troupeau et diminuer les coûts de production en augmentant la richesse du fourrage en protéines.

Selon les exigences des animaux à nourrir, le méteil peut être récolté à différents stades.
Selon les exigences des animaux à nourrir, le méteil peut être récolté à différents stades.
© Chambre d'agriculture

Le raisonnement du choix des espèces et des mélanges à implanter est à adapter aux contraintes de l’exploitation (déficit fourrager, conditions agronomiques) et aux objectifs du système fourrager (produire des protéines et/ou des fibres). Selon les exigences des animaux à nourrir, les méteils peuvent être implantés à deux fins : soit pour être récoltés en fourrage précoce fin avril pour des méteils riches en légumineuses (teneur élevée en protéines) ou bien plus tardivement, vers la fin mai, pour la production d’un fourrage plus fibreux.

On peut également envisager une récolte tardive à maturité pour la production de grains destinés à la complémentation des rations. Les méteils sont généralement composés de céréales (triticale, avoine) et de protéagineux (pois, féveroles, vesces), parfois enrichis avec des trèfles (Michelli, squarrosum…). Pour composer son mélange, plusieurs associations d’espèces sont envisageables selon leurs caractéristiques (voir tableau) : triticale + pois + vesce ou triticale + avoine + pois + féverole + trèfles, ou encore seigle + pois + féverole.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 19 août 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

19 marchés festifs tout au long de l’été
Lieu de convivialité, les MPP offrent aux agriculteurs une occasion de se faire connaître localement. Les agriculteurs se…
Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
Agri-apiculteur, Thomas fait le pont entre deux mondes
Le 19 avril, la coopérative Cavac a annoncé le lancement de son miel Nectar des champs, fruit d’un travail engagé avec quatorze…
Publicité