Aller au contenu principal

Foncier agricole : les inégalités se creusent dans le monde

© LD

La Coalition internationale pour la terre (ILC, groupe d'experts) et Oxfam dénoncent, dans un rapport paru le 24 novembre, la concentration actuelle du foncier agricole à travers le monde et pointent du doigt son accroissement depuis 40 ans. Après avoir décliné des années 1920 jusqu'au milieu des années 80, à l'exception d'un rebond dans les années 60, les inégalités se creusent légèrement parmi les propriétaires des terres agricoles (exprimées en surfaces).

Les auteurs, dont un chercheur du Cirad, constatent que l'indice Gini, qui mesure les inégalités de répartition, est passé de 0,6 au milieu des années 80 à 0,62 en 2017 pour le foncier agricole. Qui plus est, les experts estiment que ce calcul sous-estime largement les inégalités d'accès au foncier, en ce qu'il n'intègre pas les agriculteurs qui ne possèdent aucune terre, et la valeur de la terre. Lorsque ces deux variables sont intégrées, l'indice de Gini atteint alors 0,75 en 2017.

Autrement dit, résume le rapport, au niveau mondial, «les 10 % les plus riches de la population rurale contrôlent 60 % de la valeur des terres agricoles, tandis que les 50 % les plus pauvres de la population rurale se partagent en tout et pour tout 3 % de la valeur des terres.» Ce coefficient atteint leurs plus forts niveaux en Amérique du sud, à environ 0,85.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité