Aller au contenu principal

Fourrages: l'Anses insiste sur l'importance des bonnes pratiques d'hygiène

© APCA

L'Agence de sécurité sanitaire de l'alimentation (Anses) estime « important de sensibiliser et mobiliser les professionnels » sur l'hygiène des fourrages distribués aux animaux. Principal danger microbien identifié par l'agence : Listeria monocytogenes, qui constitue un risque « particulièrement associé aux fourrages ensilés ou enrubannés destinés à l’alimentation des ruminants ». Ce pathogène s'introduit dans les fourrages, notamment lors de la récolte ou de la conservation. L'Anses recommande « la rédaction d’un guide de bonnes pratiques d’hygiène (GBPH), validé par les autorités », qui devrait notamment inclure « la vérification de l’intégrité des films plastiques et un contrôle visuel de l’état du fourrage lors de l’ouverture des balles d’enrubannés ».
Autres risques soulignés par l'Anses : les contaminations aux salmonelles ou aux Escherichia coli STEC. Ces dernières surviennent notamment au pâturage, et « la contamination des ruminants peut entraîner la contamination ultérieure des produits qui en sont issus », notamment les produits laitiers au lait cru. Pour cette filière à risque, les experts « préconisent d’évaluer les risques liés à l’utilisation de fourrages ensilés et/ou enrubannés ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité