Aller au contenu principal

Glyphosate : l’expérimentation Syppre souligne un manque d’alternative

© syppre.fr

Syppre, une expérimentation de systèmes innovants en grandes cultures, montre sur la question du glyphosate «aucune alternative crédible vis-à-vis de la multi-performance», ont indiqué le 8 décembre les instituts techniques Arvalis, ITB, Terres Inovia lors d’un bilan à mi-parcours de ce projet sur dix ans.

«C’est possible» de se passer du glyphosate mais «on a augmenté le poste désherbage», a illustré Gilles Sauzet (Terres Inovia) en présentant les résultats dans le Berry, une des cinq régions couvertes. Le retour d’expérience semble plus convaincant dans le Lauragais, où du tournesol a pu être semé en direct derrière couvert, sans glyphosate deux années de suite. Globalement, l’herbicide a toutefois dû être utilisé en dernier recours à plusieurs reprises.

L’action Syppre vise un objectif de durabilité des systèmes en grandes cultures: rentabilité, réponse aux besoins des marchés, aux enjeux environnementaux. Résultat au bout de trois campagnes, «la multi-performance n’est globalement pas atteinte», constate Clothilde Toqué (Arvalis). Si une amélioration est notée sur le plan environnemental, «les systèmes ne sont pas au point» côté économique. Syppre se poursuit sachant que «dix ans, c’est court pour changer les systèmes agricoles», d'après Vincent Laudinat (ITB).

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
Gâtine, Deux-Sèvres, qualité des eaux, prairie, élevage
Pour la qualité de l’eau, la société a besoin de l’élevage
Communication, mais également expérimentations : les syndicats des eaux et le Pays de Gâtine s’engagent pour maintenir l’élevage…
Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Publicité