Aller au contenu principal

EGALIM
La coopérative Sèvre et Belle se met en ordre de bataille

L’assemblée générale de Sèvre et Belle a été l’occasion de revenir sur la loi Egalim et ses conséquences pour le monde agricole. Carole Hernandez-Zakine, directrice des affaires publiques chez Invivo, a passé en revue les négociations en cours, sans mâcher ses mots. 

Carole Hernadez-Zakine à l'AG Sèvre et Belle
© Léa Calleau

La séparation de la vente et du conseil et la mise en place des zones de non-traitement vont transformer le modèle des coopératives. Pour ne pas subir totalement ces mesures et laisser le champ libre à d’autres, Carole Hernandez-Zakine, doctorante en droit et directrice des affaires publiques chez Invivo, a appelé les agriculteurs à « se mettre en marche », lors de l’assemblée générale de Sèvre et Belle, le 4 décembre, à Celles-sur-Belle.

En effet, la promesse de campagne d’Emmanuel Macron sur la séparation de la vente et du conseil de produits phytopharmaceutiques est en passe de se concrétiser. Les structures vont devoir choisir avant le 1er janvier 2021. Les vendeurs auront l’interdiction de conseiller, mais ils seront dans l’obligation d’informer sur l’utilisation des produits (cible, dose recommandée, mise en œuvre et risques). Les produits concernés sont les produits de synthèse, mais aussi les biocontrôles, hors macro-organismes.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Éleveurs, ils fournissent 6,5 tonnes de viande par an aux cantines locales
Depuis 2014, treize éleveurs du bressuirais se sont structurés pour répondre aux appels d’offres de la restauration collective…
Publicité