Aller au contenu principal

Ovins
Le piétin, une maladie non réglementée mais présente dans les élevages

« L’action piétin » réalisée le 8 juillet lors de la vente de reproducteurs de Parthenay a mis en évidence la présence de la bactérie Dichelobacter nodosus sur 10 % des animaux prélevés.

Écouvillonnage d’un bélier au niveau de l’espace interdigité de la patte arrière gauche.
© GDS 79

Considéré comme une des principales causes de boiteries en élevage ovin, le piétin ovin n’est pas systématiquement exprimé cliniquement par les animaux. L’introduction d’animaux porteurs sains, totalement asymptomatiques, représente alors un risque majeur de contamination des cheptels.

Afin de détecter précocement l’agent responsable, un kit PCR a récemment été développé par le laboratoire Resalab. Il permet de rechercher à la fois la bactérie Dichelobacter nodosus, et son facteur de virulence AprV2. La présence de ce dernier permet de statuer sur le caractère pathogène de la souche rencontrée lorsque l’animal est dépisté positif à la recherche bactérienne.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Renard, Dégâts aux cultures, Esod
La fédération des chasseurs et la Chambre d'agriculture invitent à déclarer les dégâts
Pour qu’elle puisse être régulée toute l’année, une espèce doit être inscrite dans la liste des espèces susceptibles d’…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité