Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Répartition des volumes
Le point sur l’autorisation unique pluriannuelle de l’EPMP

© DR

Contactée par la rédaction, la préfecture des Deux-Sèvres a fait un point sur la situation de l’autorisation unique pluriannuelle. « Par décision du tribunal administratif de Poitiers du 9 mai 2019, l’autorisation unique de prélèvement délivrée à l’établissement public du Marais poitevin (EPMP) pour la gestion de l’irrigation agricole a été annulée avec effet différé au 1er avril 2021. Dans l’intervalle, les prélèvements agricoles doivent être plafonnés à la moyenne des prélèvements réalisés au cours des dix dernières années.

Le ministère de la transition écologique et solidaire a fait appel de cette décision le 10 juillet 2019. Il a également déposé une demande de sursis à l’exécution de la décision de plafonnement des prélèvements telle qu’établie par le jugement.

La Cour administrative d’appel de Bordeaux a rejeté cette demande de sursis le 8 janvier dernier.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

D’une exploitation à l’autre, des impacts du simple au double
Sur le pont en plein cœur de la crise qui cloître la majorité des Français chez eux, les agriculteurs s’adaptent avec courage à…
Machin'Agri Saison 1 #épisode4
Découvrez l'épandeur Ploeger AT4103 trois roues. 
Intergénérationnel, le palet fait des adeptes
Jeu traditionnel des départements de la Vendée et du Poitou, le palet n’a rien d’une activité ringarde et séduit les grands comme…
Pour l’avenir du métier : anticiper la reprise
La MFR Saint-Loup-sur-Thouet et la chambre d’agriculture des Deux-Sèvres ont noué un partenariat depuis deux ans pour améliorer…
Le laboratoire Qualyse produira des tests de dépistage
Très attendue, la décision prise par arrêté le 5 avril donne le droit aux préfets d’autoriser les laboratoires vétérinaires à…
Lezay, Parthenay : plus de cotations actuellement en Deux-Sèvres
A Lezay, comme à Parthenay, les acteurs des marchés sont inquiets. Les cotations n’ont plus lieu depuis deux semaines alors que…
Publicité