Aller au contenu principal

Installation en filière ovine
500 installations par an avec plus de 50 brebis

Augmentation des installations. Pour l’Institut de l’élevage, ce coup de jeune traduit l’attractivité de la filière ovine.

Mouton, ovin, installation en agriculture
30 % des brebis sont aujourd’hui détenues par des éleveurs de moins de 40 ans.
© Ciirpo

Depuis quelques années, le nombre d’installation en production ovin viande est en augmentation. Christophe Perrot, de l’Institut de l’élevage, indique que, d’après de nouvelles analyses des données de la MSA (hors cotisants solidaires), « 500 installations sont enregistrées par an avec un troupeau de plus de 50 brebis viande, dont 300 à 400 en font leur activité d’herbivores dominante ». Aujourd’hui, 30 % des brebis sont élevées dans des exploitations ayant au moins un exploitant de moins de 40 ans, ce qui témoigne d’une certaine attractivité de la production. À titre de comparaison, cette proportion est de 29 % pour les vaches laitières ou allaitantes et de 34 % pour les chèvres.

Par ailleurs, 47 % du cheptel d’ovins viande reste détenu par des éleveurs de plus de 50 ans (4 points de plus qu’en bovins). Deux tendances sont à noter. La première concerne l’âge des éleveurs lors de leur installation. Depuis le début des années 2010, un quart d’entre eux a plus de 40 ans. La seconde concerne la taille des troupeaux. En exploitation spécialisée, 30 % s’insèrent dans des Gaec avec 523 brebis de moyenne et 38 % s’installent en individuel avec 245 brebis en moyenne. La part des pluriactifs est de 19 % avec 198 ou 151 brebis selon la place de l’activité agricole, principale ou secondaire. Il est possible d’en savoir plus sur le webinaire du Ciirpo.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
PCAE : 80 millions d’euros sur un an, du jamais vu
L’enveloppe de cette année permettra de financer plus du double des projets habituels, avec une sélection plus large que par le…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
Associés du GAEC la Vallée des Blondes, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Blonde d'Aquitaine, Vaches allaitantes
Pilot’élevage : un tableau de bord pour faire rouler le troupeau vers la performance
L’outil d’identification Pilot’Élevage a conduit l’ASSEL à recalibrer le tableau de bord utilisé par les élevages de plus de dix…
Publicité