Aller au contenu principal

Ovins: lancement d’un collectif pour développer la filière laine française

© D.R.

La première assemblée générale du collectif Tricolor a eu lieu le 25 novembre, indique un communiqué, officialisant l’ambition de ses membres «d’accroître de 4% à 24% la part de laine produite et transformée en France» d’ici 2024. Le collectif comporte des syndicats comme la FNO, mais également des entreprises du secteur textile, dont LVMH, Deloitte, ou Saint-James ainsi que des institutions dont le Mobilier National. Autant de structures désormais rassemblées autour d’une charte de six engagements, dont la traçabilité, l’équité, et la qualité.

La France, rappelle le collectif, produit chaque année grâce à ses 6,7 millions de moutons près de 5300 tonnes de laine, dont 80% sont exportées en suint «à 2€/kg». «Les savoir-faire de nos manufactures et les vitrines dans lesquels nos collections rayonnent, sont une opportunité majeure pour promouvoir l’usage d’une laine produite et transformée en France et les métiers de chaque maillon de cette filière», souligne Hervé Lemoine, directeur du Mobilier national. Cette initiative est issue du programme de promotion Tricolor qui «sensibilise les secteurs de la mode, de la décoration et du design aux caractéristiques des laines françaises et encourage leur mise sur le marché depuis 2018».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité