Aller au contenu principal
Font Size

Installation
Partir de la ferme... pour mieux revenir

Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-commercial en génétique ovine.

Alexandre Brousseau veut monter un atelier de poules pondeuses plein air à Nueil-les-Aubiers d'ici 2021
© Aurélien Brousseau

« Quand on a pris racine dans l’agricole, on veut toujours y revenir », assure Alexandre Brousseau, qui a fait son retour dans la ferme familiale après avoir sillonné les routes en tant que technicien-commercial. Il voulait « voir autre chose » avant de poser à nouveau ses valises à Nueil-les-Aubiers, où il compte s’installer avec son père et son frère.

Ramener de l'innovation dans l'exploitation

Sa licence pro Développement et conseil en filière ovine en poche, le jeune diplômé est embauché par le fabricant d'alimentation animale Arrivé Bellanné, puis par Geode (génétique ovine et développement). Pendant deux ans et demi, il réalise des suivis d’élevages dans toute la France, mais aussi en Belgique, en Suisse et au Royaume-Uni. Une expérience qui lui permet de faire le tour des systèmes d’élevage et de revenir chez lui avec une expertise qu’il met aujourd’hui au service de l’exploitation familiale, l’Earl Brousseau.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Action de chasse.
«  La discipline intéresse les jeunes »
Ce dimanche 13  septembre a lieu l’ouverture générale de la chasse. Aux alentours de 10 000 en Deux-Sèvres, le nombre de…
Publicité