Aller au contenu principal

PLFSS: vers une simplification des déclarations d'accidents du travail

© MSA

Les députés ont adopté le 23 octobre, en première lecture du PLFSS 2021, un amendement visant à raccourcir le délai de paiement des indemnités journalières (IJ) en cas d’accident du travail ou de maladie professionnelle (AT-MP). Présenté par le député Paul Christophe (Agir ensemble), le texte propose de simplifier les modalités déclaratives des AT-MP en incorporant la prescription d’arrêt de travail à l’avis d’arrêt de travail, dans un formulaire commun avec la branche maladie. Cela permettrait de réduire le délai de paiement des IJ AT-MP qui est de 47 jours en moyenne, contre 30 jours pour les IJ maladie. De plus, indique le député dans son argumentaire, cela favoriserait la dématérialisation et le contrôle des arrêts de travail AT-MP avec, à la clef, une économie annuelle d’environ 10 millions d’euros. Cette mesure applicable au 1er novembre 2021 concerne tous les assurés, quel que soit leur régime de sécurité sociale; mais pour les travailleurs agricoles, cela nécessite une transposition dans le Code rural, précise le député Christophe. D’autre part, l’amendement prévoit une simplification des obligations des employeurs quant au registre d’accidents du travail bénins.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Confinement ou pâturage, concertation ou carnage ?

"À l’heure où les défenseurs du bien-être animal et les écologistes demandent l’interdiction de l’élevage en intérieur, la…

L’agriculture victime de pirates informatiques
La chambre d'agriculture des Deux-Sèvres victime d'une cyberattaque qui touche plus largement la région Nouvelle-Aquitaine et…
Attestation permanente exploitant agricole
La Fnsea et JA 79 ont obtenu la validation de l’attestation permanente spéciale exploitant agricole par le préfet des Deux-Sèvres…
S’installer… quand on est prêt
Tondeur de moutons, Alexandre Sarrazin a hésité à s’installer pendant plusieurs années avant de franchir le pas à l’âge de 31 ans…
Agriculteur, même pas peur !
CAPa, bac CGEA, BTS PA, BPREA… Ces sigles sont autant de portes différentes pour entrer dans le monde de l’agriculture. Les…
Pâtures & Papilles veut régaler les consommateurs
Quatre élevages du secteur de Parthenay planchent sur l’élaboration d’un nouveau label basé sur un engraissement 100% herbager.…
Publicité