Aller au contenu principal

Prix du lait : la FNPL part à la rencontre des consommateurs

© lavolontepaysanne.fr

La FNPL (producteurs de lait, FNSEA), accompagnée d’une vache, était ce 3 février sur un marché du 16ème arrondissement de Paris, entre les Champs-Elysées et la tour Eiffel pour «demander aux consommateurs s'ils sont prêts à payer des produits laitiers un peu plus cher, en lien avec la loi Egalim, pour que le producteur soit rémunéré au prix de revient du lait».

D’autres mobilisations sont à venir sur des marchés et des parkings de supermarchés sur tout le reste du territoire dans les prochains jours. «Nous voulons engager une discussion avec les consommateurs, leur demander s’ils peuvent imaginer une France sans vache», explique Marie-Thérèse Bonneau, vice-présidente du syndicat.

Selon la FNPL, en ajoutant un centime au prix d’un yaourt, c'est 96€ les 1000 litres de lait de plus pour le producteur si cette augmentation lui revient intégralement, ce qui lui permet de couvrir ses coûts de production. «Sur le panier moyen de produits laitiers des ménages français cela correspond à 2 euros par mois par famille. Est-ce insurmontable ?», demande Marie-Thérèse Bonneau qui demande à la grande distribution, dans le cadre des négociations commerciales en cours, de ne pas opposer le pouvoir d’achat et la montée de la précarité au revenu des éleveurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

19 marchés festifs tout au long de l’été
Lieu de convivialité, les MPP offrent aux agriculteurs une occasion de se faire connaître localement. Les agriculteurs se…
Le parcours hors norme de Georgina
Des terrains de handball au Gabon à l’élevage de porcs en France, Georgina Tchatchoua-Gbayuen a eu plusieurs vies. Cette femme d’…
Les curseurs techniques et humains, gages de réussite
Même si le contexte laitier est complexe, les Deux-Sèvres comptent des exploitations en bonne santé. Pour déterminer l’avenir,…
Départementales : les projets des candidats pour la ferme Deux-Sèvres
La Fnsea et les Jeunes agriculteurs des Deux-Sèvres ont convié, mercredi 9 juin, les candidats aux élections départementales pour…
Président de Capr’Inov, un exercice d’équilibriste
Avec la structuration du salon et son développement constant, le temps alloué à la préparation de Capr’Inov est important. Samuel…
La qualité de la farine donne du grain à moudre aux boulangers
Pétrir, mouler et cuire restent les gestes séculaires de la fabrication du pain, mais les ingrédients de base sont choisis selon…
Publicité