Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Produire n'a d'intérêt que si l'on répond au besoin d'un marché

Communiquer avec les consommateurs. Expliquer comment les soins apportés aux animaux permettent de produire une viande qui répond à leurs attentes. C'est avec ces envies que les représentants de la race vont à Paris.

Thierry et Édouard Goudeau présentent un animal de boucherie ainsi que Figue et son veau pour le concours génétique.
Thierry et Édouard Goudeau présentent un animal de boucherie ainsi que Figue et son veau pour le concours génétique.
© C.P.

Édouard et son père Thierry Goudeau présenteront avec l'énergie des passionnés leurs trois animaux à Paris. Une femelle bouchère et une vache suitée ont été sélectionnées au cours des commissions réalisées entre le mois de novembre et le mois de janvier. La première défendra les couleurs du produit viande, mets de qualité valorisée par le label Rouge. La seconde et son veau défendront, outre la place de la parthenaise sur l'échiquier national des races à viande, le travail de sélection génétique conduit depuis vingt-sept ans au sein du Gaec Goudeau.
Comme cet élevage de Verruyes, dix-neuf autres seront, du 25 février au 5 mars, de cette aventure collective. Depuis quatre mois, les vingt-deux animaux sélectionnés bénéficient d'un régime particulier. Si chaque éleveur souhaite que son animal se démarque de ses congénères, un atout pour l'image de sa ferme, chacun, dans la préparation des candidats et candidates retenus, s'engage au bénéfice du collectif. « Paris est aussi un salon grand public. On y va pour échanger avec les consommateurs, expliquer comment on travaille, comment on élève des animaux, présenter également les gestes et l'attention que l'on porte à notre cheptel dans nos élevages », témoigne Étienne Passebon.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Tourisme vert pour un département "vert"

Après les annonces du gouvernement sur un plan de relance du tourisme, avec une enveloppe de 18 milliards d’euros à la clé, le…

Publicité