Aller au contenu principal
Font Size

Elevage Info
S’initier à l’aromathérapie en élevage caprin

Les huiles essentielles en élevage peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques ou en tant que compléments alimentaires.
© DR

Avec la pression sociétale et le besoin de produits biologiques et naturels, les exploitants sont à la recherche de solutions à la fois naturelles et économiques. L’une d’entre elles est l’apprentissage des médecines complémentaires. Or, il s’agit de moyens récents de soigner les animaux et de ce fait, ils sont très réglementés pour éviter toute mauvaise utilisation et dosage. Malgré leur caractère « plus naturel », les huiles essentielles sont des produits puissants. Mal utilisés, ils peuvent pénaliser ou mettre en danger la santé de l’animal. Les huiles essentielles en élevage peuvent être utilisées à des fins thérapeutiques ou en tant que compléments alimentaires.

Une enquête a été menée dans différentes zones d’élevage en 2017 auprès d’exploitations de ruminants (ovins, bovins et caprins). Elle a révélé que 65 % des éleveurs ont recours aux huiles essentielles pour soigner leur troupeau. Pour les caprins, les traitements vont concerner les mammites, les problèmes pulmonaires… Pour les éleveurs bio comme conventionnels, il est fortement recommandé de se former auprès d’un vétérinaire aromathérapeute en cas d’utilisations régulières. Des formations sont proposées par la chambre d’agriculture.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Publicité