Aller au contenu principal
E-mailPrintFont SizeFacebookTwitter

Prix du lait
Tous les producteurs ne seront pas logés à la même enseigne

Les producteurs savent depuis la fin de la semaine dernière, la façon dont sera appliqué l’accord national sur le prix du lait d’avril. La traduction de l’accord sur les fiches de paie sera différente selon les transformateurs.

La traduction de l’accord sur les fiches de paie sera différente selon les transformateurs.
La traduction de l’accord sur les fiches de paie sera différente selon les transformateurs.
© S. Leitenberger

Le 26 avril, le médiateur à qui Stéphane Le Foll avait confié la mission de résoudre le problème de la prise en compte de la hausse des coûts de production dans les exploitations laitières, indiquait qu’il s’était mis d’accord avec les principaux transformateurs et les enseignes de la grande distribution sur une hausse de « 25 euros/ 1 000 litres en moyenne annuelle sur la totalité de l’année 2013, avec un relèvement immédiat de même ampleur pour le lait collecté à compter d’avril ». Le médiateur invitait alors « l’ensemble des acteurs de la filière à confirmer, dans les plus brefs délais, leur adhésion au dispositif ». Tout comme la Fnpl. Celle-ci estimait que « c’est grâce à notre mobilisation, que pouvoir public et enseignes de la distribution ont reconnu la gravité de la crise laitière et décidé cette revalorisation, qui n’est que la juste compensation des hausses de charges subies par les éleveurs depuis plusieurs mois ».

Lire la suite en page 3 d'Agri79

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Les bruits liés aux canons effaroucheurs d’oiseaux

L’agriculture génère des bruits, notamment pendant la saison des gros travaux, récolte, semis, et notamment lors des semis de…

Le déconfinement se prépare en Deux-Sèvres
Département classé vert, les Deux-Sèvres sont très peu touchés par l’épidémie de Covid-19. La sortie du confinement se prépare…
Partir de la ferme... pour mieux revenir
Alexandre Brousseau rejoint l’exploitation familiale à Nueil-les-Aubiers, après avoir acquis de l’expérience comme technicien-…
Hélène Blaud, présidente nationale des anciens exploitants
Jeudi 14 mai, Hélène Blaud a été élue présidente de la section nationale des anciens exploitants. Pendant trois ans, la Deux-…
L’agroalimentaire a mis les bouchées doubles pendant le confinement
La fermeture de la restauration hors domicile a obligé la filière à se tourner vers la grande distribution, alors que la demande…
Tourisme vert pour un département "vert"

Après les annonces du gouvernement sur un plan de relance du tourisme, avec une enveloppe de 18 milliards d’euros à la clé, le…

Publicité