Aller au contenu principal
Font Size

Tous les types de pulvérisateurs concernés par le contrôle obligatoire

Un nouvel arrêté du 6 juin 2016 recadre les contrôles obligatoires des pulvérisateurs. De plus, la liste des points à vérifier a été allongée.

Les nouveaux points de l’arrêté du 6 juin concernent le remplissage, l’incorporation et le rinçage du pulvérisateur. La mise en application du dispositif est prévue pour le mois de septembre.
Les nouveaux points de l’arrêté du 6 juin concernent le remplissage, l’incorporation et le rinçage du pulvérisateur. La mise en application du dispositif est prévue pour le mois de septembre.
© N.C.

Désormais, le contrôle obligatoire doit s’effectuer pour tout matériel d’application de produits phytosanitaires ou biocides sous forme liquide. Ainsi, quatre catégories de pulvérisateurs sont différenciées dans le texte de l’arrêté.
La catégorie des pulvérisateurs pour arbres et arbustes concerne les matériels de traitement arboriculture et viticulture, avec ou sans assistance d’air, comme dans le précédent texte.
Ensuite, dans la catégorie des pulvérisateurs à rampes et similaires, il n’y a plus de notion de largeur de rampe. En plus des pulvérisateurs traditionnels grandes cultures, viennent s’ajouter les petits pulvérisateurs inférieurs à 3 m, voire ceux équipé seulement d’une lance. On y retrouve également les rampes localisatrices pour le désherbage des vignes et vergers, les pulvérisateurs pour les cultures spéciales comme le tabac, et les pulvérisateurs pour les espaces verts et ceux montés sur quad.

Plus d'infos dans le journal Agri 79 du 1er juillet 2016

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout {nom-site}.

Les plus lus

Plainte contre l'association Nous voulons des coquelicots : « Quand on refuse de se défendre, on va vers une forme d’esclavage »
Il y a quelques jours, Jean-René Gouron a déposé plainte contre « Nous voulons des coquelicots ». L’agriculteur retraité de la…
Thomas Gaillard, président JA 79
Un RIP contre l’élevage

Nos parlementaires sont-ils tombés sur la tête ?
À ce jour, un Référendum d’Initiative Partagé (RIP) pour les animaux…

Les glaces, une diversification rafraichissante et 100% locale
Depuis 15 ans, les 115 vaches du troupeau de la Roche laitière, à Brûlain, sont à l’origine d’une gamme de glaces vendues dans…
Dégradation du matériel agricole : «c’est écœurant»
Dans la nuit du 12 au 13 septembre, un ou plusieurs individus ont volé un télescopique et l’ont ensuite utilisé pour dégrader une…
Inondations à Niort, hiver 2020
« Le problème de l’eau n’est pas un problème agricole »
Pour que la végétation se développe, il faut de l’eau. Au lendemain d’un hiver pluvieux, un habitant des Deux-Sèvres, formé à la…
Thomas Gaillard, entre appel au calme et au combat collectif
Revendiquant un brin de naïveté politique et un côté utopiste, le président des JA élu cette année affirme toutefois avoir…
Publicité