Aller au contenu principal

Département
Une nouvelle rentrée sous le signe de la Covid

A la veille de la rentrée, le Département et la préfecture ont chacun tenu un point presse. L’objectif ? Faire le point sur cette nouvelle rentrée sous pandémie. Les mesures en vigueur sont quasiment similaires à celles appliquées avant l’été.

© CHP

A l’heure où nous bouclons ce journal, écoliers, collégiens et lycéens ont retrouvé les bancs de leurs centres de formation et leurs enseignants… avec le masque, et la distanciation sociale. « Nous continuons les mesures de désinfection des équipements, aération des salles, non-brassages des groupes », énumère le directeur académique des Deux-Sèvres présent à la conférence de presse préfectorale du 1er septembre. Avant de détailler le protocole d’isolement des élèves lors d’un cas positif avéré dans une classe : « Jusqu’au primaire, la classe est fermée et repasse en distanciel. A partir du collège, les cas contacts vaccinés peuvent rester en cours, les non-vaccinés s’isolent chez eux. Chaque enseignant dispose désormais d’une salle de classe virtuelle qui lui est propre ».

Rester très prudents

Les Deux-Sèvres entament septembre en jaune (deuxième niveau de criticité, sur quatre, sur le front de la pandémie). Le taux de circulation virale est de 102, 8 cas pour 100 000 habitants, avec huit hospitalisations supplémentaires en une semaine. Si 76 % des Deux-Sévriens ont reçu au moins une injection (pour 67 % entièrement vaccinés), « il s’agit de rester très prudent » a martelé Elvire Aronica, directrice de la délégation départementale de l’ARS. Le préfet a quant à lui évoqué les chiffres encourageants de la reprise, avec un taux de chômage de 5,7 % (le plus faible régional) et des aides pour compenser les charges fixes lancées dès le 1er octobre, en relais du fonds de solidarité.

25 M€ pour les collèges

Ce même 1er septembre, le Département dévoilait sa feuille de route pour accompagner les 18 595 collégiens des Deux-Sèvres, en cursus général mais aussi professionnel. Le plus gros poste (7,2M€) sera alloué à des travaux de modernisation des bâtiments et économies d’énergie, 2,4 M€ seront destinés aux collèges privés (dont MFR) et une distribution de deux masques toutes les six semaines à chaque collégien continuera d’être assurée (1M€ en 2020). Le SDIS organisera des sessions de vaccination pour les collégiens consentants, avec l’accord de leurs tuteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité