Aller au contenu principal

Expression
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Thomas Gaillard, président du syndicat JA 79
© Chloé Poitau

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des parcelles qui sont à proximité de votre habitation. Cette année, du maïs biologique sera implanté dans ces parcelles. Semé, selon les conditions météo, la première quinzaine de mai, il sera récolté, soit en plante entière courant septembre pour servir d’aliment de base à des vaches laitières, soit pour son grain durant le mois d’octobre de cette année.

Malheureusement, la période des semis est très critique en raison des nombreuses attaques (corbeaux, corneilles, pigeons) que subissent nos jeunes plants. Cette période délicate d’une à trois semaines après le semis me contraint à prendre des mesures pour protéger mes plants. Des solutions existent pour effaroucher ces ravageurs.

La plus efficace et moins intrusive pour l’environnement que j’ai testée est la mise en place de canons à gaz, qui enchaînent les détonations dans la journée. J’ai bien conscience des nuisances que peuvent provoquer ces détonations pour le voisinage et j’en suis désolé (...). 

Des dysfonctionnements techniques ou humains sont toujours possibles, la direction du vent peut également accentuer les nuisances sonores. C’est pourquoi je vous joins mes coordonnées. N’hésitez pas à me contacter pour tout problème ou si vous souhaitez en savoir plus sur mon travail et les interventions que j’effectue dans les parcelles. C’est tout le sens de ce courrier. L’activité agricole proche des lieux d’habitations peut parfois poser question et c’est bien légitime. La cohabitation est nécessaire et passe avant tout par le dialogue alors je suis à votre disposition.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Flavien, éleveur de chèvres : « Les rencontres ont fait mûrir mon projet »
Déterminé depuis l’enfance à devenir agriculteur, Flavien Favre a bâti pas à pas son projet. Sa formation et ses expériences sur…
Les jeunes agriculteurs organisent un repas 100% local
Moteurs de la vie rurale, les Jeunes agriculteurs vont proposer aux Deux-Sévriens un repas complet, le samedi 1er mai…
Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

Quand les haies chauffent le plancher des poules
A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux…
La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel
En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’…
Publicité