Aller au contenu principal

Covid-19 : 301,3, le taux d’incidence du Haut Val de Sèvre

© Santé publique France

Les Deux-Sèvres connaissent la situation sanitaire la plus dégradée de Nouvelle-Aquitaine. La suite de 2020, propose Laurent Flament, directeur de l’ARS des Deux-Sèvres, en guise d’explication. « Nous avons fini l’année dernière avec des taux supérieurs à ceux du reste de la région ».

Le taux d’incidence pour le département des Deux-Sèvres « est proche de 250 cas pour 100 000 habitants (326 pour les plus de 65 ans) », précisait Laurent Flament, le 14 janvier. Un niveau largement au-delà du seuil critique des 200 fixé par le gouvernement, mais également fortement au-dessus de la moyenne régionale qui, bien qu’en augmentation ces derniers jours, ne dépassait pas les 173 cas pour 100 000 habitants au 11 janvier.

Cette hétérogénéité régionale se retrouve plus localement puisque les territoires du département présentent des situations contrastées. 301,3 en Haut-Val-de-Sèvre, le taux d’incidence est de 291,7 en Gâtine, 245,1 en Bocage bressuirais, 221,8 sur la CAN (198,3 sur Niort), 214,2 dans le Thouarsais, en 176,5 dans le Mellois.

Dans ce contexte, le déploiement de la vaccination reste une priorité localement. « La sortie de cette crise sanitaire ne peut s’envisager sans vaccination », affirmait vendredi 8 janvier Emmanuel Aubry, préfet des Deux-Sèvres, lors d’une conférence de presse visant à détailler le dispositif en cours d’organisation. Après les Ehpad et le centre hospitalier de Niort la semaine dernière, la clinique Inkerman, les centres hospitaliers du Haut Val de Sèvre Mellois et du Nord Deux-Sèvres, ainsi que le Grand Feu devaient ouvrir leur centre de vaccination cette semaine. « Nous avons commencé les visites prévaccinales, témoigne Anne Bouteiller, médecin généraliste, représentante de l’ordre des médecins. Tout se passe bien. Neuf patients sur dix sont favorables à la vaccination ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Ils font revivre la vigne dans les Deux-Sèvres
Au nord et au sud du département, des vignerons font renaître des terroirs oubliés. Benoît Blet, à Oiron, est aujourd’hui reconnu…
Les Ets Buchou négoce et Lamy Bienaimé se rapprochent encore
En intégrant la société Végalor (négoce Lamy Bienaimé), les Ets Buchou Négoce accomplissent une transmission correspondant à…
Une chargée de com’ dans un Gaec
Depuis mai 2020, Nadine Bazantay s’occupe de la communication du Gaec Villeneuve en poursuivant deux objectifs : booster la vente…
Moissons
Une nouvelle dimension pour Océalia
La fusion avec Natéa et le rapprochement avec Menguy’s assurent le développement des services d’Océalia. 
Réserves de substitution, Sèvres Niortaise
Les agriculteurs s'engagent collectivement à réduire de 50% les produits phytosanitaires à horizon 2025
Deux ans jour pour jour après la signature du protocole d'accord, la commission d'évaluation et de surveillance, en charge du…
Couvre-feu avancé : " une mesure qui a du sens " pour le préfet
Lors de la désormais traditionnelle conférence de presse préfectorale sur l'épidémie en cours, le préfet a décliné en local les…
Publicité