Aller au contenu principal

Maraîchage
Des mouches dans les poireaux qui préoccupent les maraîchers

Dans le cadre du mois de la bio s’est tenu une visite dans le bocage deux-sévrien autour de la thématique de la mouche du poireau.

Les trois chefs d’exploitation du Jardin des ormeaux, François Casier, Geoffrey Pacreau et Sébastien Souchet, regardent chaque année avec un intérêt croissant la présence des ravageurs sur les parcelles. Et surtout celle des teignes et des mouches mineuses du poireau, ce légume étant l’une de leur quarantaine de cultures bio présentes sur leurs 3,5 ha, dont 4 000 m2 de serre, de sols principalement limoneux à Moutiers-sous-Argenton. Toute cette production est vendue principalement au magasin de producteurs Pot’é Bio à Thouars, mais aussi sur le marché de Thouars et en AMAP.

Ces deux insectes étaient au centre des préoccupations à l’occasion d’une rencontre thématique suite à l’enquête de la chambre d’agriculture auprès des maraîchers (voir ci-dessous), où il était apparu que ces ravageurs étaient une réelle problématique pour certains producteurs.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
Chasseurs, Deux-Sèvres, agriculture, chasse
Le sanglier en ligne de mire
L’ouverture générale de la chasse est le 12 septembre. En Deux-Sèvres les populations de petits gibiers ont profité d’une belle…
Vue d'ensemble, Festival de l'élevage, France Parthenaise, Deux-Sèvres, Nouvelle-Aquitaine, Elevage
National parthenaise : le concours de la relance
120 animaux participeront les 9 et 10 septembre au national de la race organisé au marché de Parthenay. Un événement programmé,…
Congrès Fnsea : « Ici, les idées justifient les moyens »

Où il y a du dynamisme, il y a des femmes et des hommes engagés. En Deux-Sèvres, individuellement dans leur ferme mais aussi…

Loin de la capitale, Elsa renoue avec l’histoire familiale
À 25 ans, Elsa Favriou a trouvé sa voie dans le maraîchage diversifié. Depuis plus d’un an, elle remet en culture les terres de…
SCEA Le Chène Blanc, Pougne-Hérisson, Deux-Sèvres, Elevage, Chèvre, Caprin, Capr'inov
Cinq fermes pour cinq thématiques
Comme à chacune des éditions, Capr'inov propose une journée d'immersion dans des fermes. Cinq visites auront lieu le 23 novembre. 
Publicité