Aller au contenu principal

Engraissement
« Faire du chevreau un co-produit du lait, et non un sous-produit »

La profession caprine s’est mobilisée pour trouver un accord, le 15 septembre, stipulant la reprise des collectes de chevreaux à 100%. La Covid-19 a révélé des fragilités de commercialisation de la viande, auxquelles la filière cherche des solutions.

En 2019, la filière s’était déjà mobilisée lors du Goatober d’Interbev. Odile Dupont (tout à gauche) et Anthony Garnier (2e en partant de la droite) dégustent un plat de chevreau chez un restaurateur partenaire de l’opération.
© Anne Frintz

Peu avant le pic de mise bas à l’automne, décalé d’une dizaine de jours en raison des inséminations reportées lors de la crise, l’annonce d’un contingentement à 50 % des chevreaux collectés en octobre-novembre avaient redoublé l’inquiétude des chevriers. « Certains avaient aménagé leurs bâtiments pour engraisser les chevreaux chez eux », retrace Odile Dupont, éleveuse à Mauzé-Thouarsais et administratrice à la Fnec (fédération nationale des éleveurs de chèvres). Portée par cette même fédération, ainsi que l’interprofession, la reprise d’une collecte à 100 % a été validée par le gouvernement mi-septembre. Une aide du ministère a été déclenchée, conditionnée au déstockage de 500 tonnes de viande congelée. « Nous devons rester vigilants sur les prix, alerte Odile. Celui du chevreau naissant n’a fait que dégringoler depuis 10 ans, jusqu’à arriver à des prix dérisoires entre 1 et 3 €, voire 0 lors de la Pâques 2020 ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Elections, Départementales, Deux-Sèvres, Coralie Denoues, juillet 2021
Trois tours nécessaires pour élire Coralie Denoues
La liste 100% Deux-Sèvres a obtenu une large majorité au second tour des élections dimanche 27 juin. Pour autant trois tours ont…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Le guichet pour les aides de crise ouvre le 22 juillet
Annoncée en mars, l’aide aux éleveurs ayant dégagé un revenu inférieur à 11000€ en 2020 sera mobilisable du 22 juillet au 15…
Publicité