Aller au contenu principal

Bovins viande
Le coût de production des élevages bovins bio : 1,5 Smic par UMO

81 coûts de production en agriculture biologique, en Pays de la Loire et Deux-Sèvres, ont fait l’objet d’une analyse. Elle montre un résultat proche de 1,5 Smic brut par UMO affecté à la viande bovine.

© Pixabay

L’analyse réalisée par les services de Bovins croissance et les chambres d’agriculture des Pays de la Loire et des Deux-Sèvres a permis d’identifier trois systèmes de production selon la destination des mâles. Les systèmes naisseurs (60 % en race charolaise et 30 % en limousine) dominent largement, avec 60 exploitations. Viennent ensuite les naisseurs engraisseurs de veaux sous la mère, avec 14 exploitations (à 90 % en race limousine), et les naisseurs engraisseurs de bœufs, dans sept exploitations (en Charolais et Rouge des prés).

Le pourcentage de vente d’animaux finis passe de 25 % (femelles de réformes uniquement) chez les naisseurs à 84 % et plus dans les systèmes finissant les mâles. Par UMO, le naisseur élève 54 vaches pour 75 ha de SFP, l’engraisseur de veaux sous la mère 37 vaches pour 69 ha de SFP et l’engraisseur de bœufs 41 vaches pour 89 ha de SFP. Chaque système compte un peu de cultures de vente.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Lettre d’un agriculteur à ses voisins

Je me permets de vous adresser ce courrier car (...) la période des semis des cultures approche à grand pas. J’exploite des…

La maraîchine, une bière locale « du champ au verre »
Deux brasseries artisanales, ancrées dans le Marais poitevin, se sont associées pour créer une nouvelle bière marquée « Valeurs…
La mort du bovin viande

Une nouvelle Pac se profile !

Le ministère propose une remise en cause du montant de l’enveloppe dédiée à la…

Le cuir, une histoire de famille
Rebecca Larapidie a créé Abak’art, sa marque de maroquinerie, pour laquelle elle utilise exclusivement les peaux de bovins élevés…
Un concours réussi et une belle dynamique au marché ovin de Parthenay
Le concours annuel des agneaux a donné lieu à une belle présentation, de l’avis des organisateurs. Au marché au cadran, la…
La pétition reste ouverte pour complément d’enquête
Le collectif BNM a défendu devant la commission PETI un examen approfondi du dossier des réserves.
Publicité