Aller au contenu principal

Fièvre catarrhale ovine
Les PCR dévoilent une circulation à bas bruit de la FCO

Les PCR révèlent des cas positifs. Aucun cas clinique n’a été déclaré à ce jour. Toutefois, la présence asymptomatique du virus fait obstacle au commerce à l’export.

FCO, vaccination
Aujourd'hui, la vaccination est un choix de l'éleveur. Cette mesure de protection n'est pas obligatoire. Pour les marchés à l'export, elle peut être un atout.
© Leitenberger

Un veau positif à la FCO, c’est un éleveur mécontent et un marchand contrarié. Alors que le premier ne sera pas payé, le second aura investi du temps et de l’argent dans les PCR obligatoires pour exporter sur l’Espagne. Lorsque le retour de l’animal sur l’exploitation ne sera pas possible, le marchand paiera l’euthanasie. « Tout le monde y perd », juge Ludovic Vivier, marchand de bête à Azay-sur-Thouet.
Si avec l’hiver, le nombre de cas positifs s’est tassé, « à l’automne, et comme chaque année depuis quatre ans », les retours des PCR ébranlent le commerçant. « Les mauvaises semaines, sur trois cents bêtes testées, nous avons jusqu’à vingt-deux cas positifs », comptabilise le donneur d’alerte. C’est un chiffre important qui, selon lui, doit éveiller les consciences.

« Les mauvaises semaines, sur trois cents bêtes testées, nous avons jusqu’à vingt-deux cas positifs », comptabilise le donneur d’alerte

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

En 4L, avec l’agriculture et la mécanique pour bagages
A 18 et 19 ans, Bastien Sémillé et Thomas Rousselot s’embarquent dans l’aventure du 4L Trophy, édition 2023. Pour faire honneur à…
Une diversification en un temps record
Installer un associé rapidement, à moindre coût et sans bouleverser l’organisation de l’exploitation, c’est ce qu’ont réussi à…
Quentin : 100% aviculteur, et... 100% épanoui
Après des années à enchainer les boulots les plus divers, Quentin Le Thoueil a saisi une opportunité de s’installer à Voulmentin…
Les coopératives se mouillent pour maintenir l’élevage
Deux bâtiments neufs (l’un pour poules pondeuses, l’autre pour lapins) ont été inaugurés à Gascougnolles et à La Chapelle-Saint-…
Sur les marchés, la Parthenaise tente de trouver l’équilibre
Un point sur le marché de la Parthenaise a été fait à l’occasion de l’assemblée générale de France Parthenaise, vendredi 2…
Quelles règles concernant les nuisances sonores ?

Semer ou moissonner sans que personne ne le remarque est impossible ! Cependant, le bruit ne doit pas…

Publicité