Aller au contenu principal

Bovins viande
Naisseur et engraisseur, une stratégie qui peut fonctionner

Ce n’est pas le prix de vente et les aides qui arrivent en premier dans l’approche de la rentabilité d’un élevage de viande bovine mais bien les charges, puis le nombre de kilos de viande vive produit par éleveur. L’équilibre pour les hommes et la cohérence du système animaux/sols font aussi la différence.

Les veaux sont engraissés avec une ration sèche, composée de 8 kg de concentrés, de protéines, de céréales et de paille brassée.
© Chambre d'agriculture

S’adapter, encore et toujours. C’est la thématique qui était au cœur des échanges de la journée départementale en viande bovine du 14 septembre, organisée par la chambre d’agriculture et les organisations de producteurs. Sur l’exploitation du Gaec Garreau, à La Chapelle-Gaudin, l’intérêt de l’engraissement des jeunes a été abordé sous le prisme de l’adaptation du système fourrager.

« Dans les Pays de la Loire, 43 % des élevages naisseurs-engraisseurs ont disparu entre 2009 et 2019, indique Christophe Grosbois, le technicien de la chambre d’agriculture des Pays de la Loire. Pourtant, selon les observations, sur 418 naisseurs-engraisseurs et 250 naisseurs, on observe une moyenne de 1,79 Smic/UMO en trésorerie pour les premiers contre une moyenne de 1,07 Smic/UMO en trésorerie pour les seconds ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
Christiane Lambert défend « le vrai visage de l’agriculture »
La première journée du congrès national du syndicat a commencé au Gaec du Petit Chauveux, où se sont rendus représentants et élus…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Des panneaux photo, oui, mais lavés une à deux fois par an
Le développement du photovoltaïque ne se dément pas, sur les bâtiments agricoles mais pas seulement. Avec sa société Photon…
Publicité