Aller au contenu principal

Biomasse solide
Quand les haies chauffent le plancher des poules

A la faveur de l’installation d’un jeune agriculteur, en mai 2020, le Gaec Baulieu, à Echiré, a investi dans de nouveaux bâtiments faisant la part belle aux énergies renouvelables. La transmission est un levier pour se lancer dans des modèles d’avenir.

Les tuyaux reliés au système de chaidière sont disposés tous les 15 cm et ont ensuite été recouvert de 13 cm de béton. "Les poules sont comme chez elles !" indique Françoise Chaignon.
© Chloé Poitau

Ils l’avaient testé sur leur habitation, alors pourquoi pas sur leurs poulaillers ? Françoise et Jean-Pierre Chaignon, éleveurs de volailles à Echiré, viennent d’équiper leurs trois bâtiments neufs (480m2 chacun) d’un plancher chauffant alimenté par une chaudière brûlant des plaquettes de bois déchiqueté issu des haies bordant leurs terres.

« Le projet d’installation de notre fils Florian a fini de nous convaincre de passer en bio. Imaginer un recours aux énergies renouvelables, c’était continuer dans cette idée de long terme. Le changement vient par les jeunes, plus avertis sur ces sujets », souligne Jean-Pierre.

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Trois règles clés à maîtriser avant de s’installer en élevage ovin
Depuis deux ans, la conjoncture est porteuse pour la production ovine. Mais avant d’installer un atelier, il faut bien raisonner…
Ambiance Terre : le plus gros événement agricole en Deux-Sèvres s’organise

Nouvelle année et nouvel essai pour reprogrammer Ambiance Terre, l’événement de promotion des métiers agricoles…

Il construit lui-même son semoir en semis direct
Polyculteur éleveur à Vérines (17), Jérôme Rivasseau n'a pas été suivi par sa Cuma pour s’équiper d’un semoir en semis direct. Qu…
Et ainsi va la vie d’une agriculture qui s’adapte

La connaissance est une force, l’ouverture un atout pour se projeter, pour construire.

Cette punchline concentre les…

Des vaches Angus pour valoriser les prairies gâtinaises
Le 2 décembre, le Sertad (syndicat des eaux) et Bio Nouvelle-Aquitaine animaient une rencontre à l’EARL des Bouchauds, à Saint-…
Miniatures agricoles : petite échelle mais grande passion
À l’approche de Noël, les concessions de matériels agricoles mettent les jouets à l’honneur sous le sapin. Les tracteurs et…
Publicité