Aller au contenu principal

Sécheresse agricole
Chaque jour qui passe entame le potentiel des cultures fragilisées par le gel

En un mois, l’excellent potentiel créé par les conditions météo de l’hiver est largement entamé. Chaleur en mars, froid, vent d’Est et sécheresse en avril. Les agriculteurs sont inquiets.

Sécheresse, printemps, Deux-Sèvre, élevage, céréales.
Cédric Airvault (en haut à gauche) et Patrick texereau, céréaliers, Thibaud-Garnier (en bas à droite), producteur de lait, et Jean-Marc Renaudeau, président de la chambre d’agriculture 79.
© DR

En plus des indispensables compétences de techniciens et de gestionnaires, l’agriculteur du XXIe siècle doit être dotée d’une forte capacité à résister au stress. Ce mois d’avril 2021, avec ses périodes de gel à -5 °C et ses 6,46 millimètres d’eau en moyenne sur le département (entre 9,4 mm à Melle et 4,2 à Parthenay et Bressuire) met une nouvelle fois les exploitants à l’épreuve. « Le métier reste plaisant et attractif », certifie Cédric Airvault, de Melleran. Un point de vue partagé par Patrick Texereau, aussi céréalier mais à St- Léger-de-Montbrun, dans le nord du département. Toutefois, l’un et l’autre témoignent d’une pression croissante au fil du temps. « Le regard de la société », pour le premier ; « Les extrêmes climatiques », conjugués « à des équilibres économiques plus difficiles à tenir que par le passé », pour le second, « sont source de tracas ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
Ce qui va changer avec Egalim 2
Round final pour la loi Egalim 2. Les parlementaires sont tombés d’accord sur un texte qui entrera en application pour les…
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Publicité