Aller au contenu principal

Conférence
Éleveurs caprins, être dans la course dans dix ans

Dans un contexte où les écarts se creusent entre les élevages les plus rentables et ceux en queue du peloton, deux conseillers Cerfrance s'intéressent aux stratégies des exploitants, au-delà des indicateurs technico-économiques. Le profil de l'exploitation et de son gérant sont des éléments clés pour l'avenir de la profession.

Prix du lait, gestion des risques, stratégie d'entreprise... Ces questions ont été soulevées lors d'une conférence animée par deux conseillers Cerfrance, Arnaud Mouillet et Michel Debernard, qui ont voulu se projeter dans le métier d'éleveur caprin dans les dix prochaines années.

Ils dressent en premier lieu le bilan de la situation actuelle : l'écart se creuse un peu plus, en 2020, à 65 000€ de différence entre le résultat par UMO du quart supérieur des élevages (68 000€) et celui du quart inférieur (3 000€).

Les éleveurs qui se trouvent dans le quart inférieur ne sont pas condamnés à y rester".

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

300 personnes pour le premier dîner fermier à La Crèche

La chambre d’agriculture des Deux-Sèvres a lancé…

Petit moulin cherche meunier pour se réveiller
Depuis les années 80, la famille Boiron fait tourner la minoterie éponyme, en plein cœur de La Crèche. Inscrite dans la tradition…
Nicolas Redureau, éleveur de chèvre en Deux-Sèvres prend position sur le bien-être animal
Bien-être : considérer le binôme Homme-animal
Nicolas Redureau, éleveur à Noirterre (Deux-Sèvres), a participé aux groupes de travail orchestrés par Agrial sur le bien-être…
Stockage de l'eau : les uns avancent, les autres demandent à rejouer la partie
La radicalisation des opposants aux projets de stockage de l’eau laisse peu d’espoir que naissent des compromis. Le 6 novembre, à…
Plein phare sur le robot d’alimentation au Chêne blanc
Au programme de cette première journée du salon Capr’Inov, rendez-vous à Pougne-Hérisson pour visiter la SCEA du Chêne Blanc, qui…
PaillÔtop, le matériel qui botte les éleveurs
Le Gaec du Vieux Chêne, à Luché-Thouarsais, utilise la pailleuse automatique d’ALB Innovation depuis le début de l’année. L’…
Publicité