Aller au contenu principal

Agriculture régénérative
Pas de semis direct sans la philosophie qui va avec

Le semis direct, encore marginal, se répand dans les champs. Les Cuma s’équipent, un semoir made in Deux-Sèvres s’exporte dans le monde entier, et des agriculteurs se passionnent pour cette technique.

Ne plus travailler le sol pour que les micro-organismes le travaillent : c’est ainsi qu’on peut définir simplement l’agriculture de conversation des sols (ACS), appelée aussi agriculture régénérative. Elle apporte des réponses à certains soucis des agriculteurs (érosion des terres liée au lessivage du sol, faible taux de matière organique, stockage du carbone). Trois piliers sous-tendent l’ACS : la rotation des cultures, une couverture permanente du sol et le semis direct – à ne pas confondre avec les Techniques culturales simplifiées(*). Avec un semoir spécial, l’objectif est de parvenir à une incision chirurgicale : on ouvre le sol sur une ligne précise, on pose la graine, on referme, sans laisser de cicatrice. Le semis direct s’inscrit donc dans un système global. Pour Ramzi Frikha, concepteur du semoir Novag, fabriqué à Fressines, « il ne peut pas s’adopter seul. Si on fait les choses à moitié, on n’a que les inconvénients, pas les avantages ».

Sous-titre
Vous êtes abonné(e)
Titre
IDENTIFIEZ-VOUS
Body
Connectez-vous à votre compte pour profiter de votre abonnement
Sous-titre
Vous n'êtes pas abonné(e)
Titre
Créez un compte
Body
Choisissez votre formule et créez votre compte pour accéder à tout l'Agri79.

Les plus lus

Coralie a trouvé son bonheur au volant des tracteurs
Pas faite pour l’école, puis rêvant de devenir soigneur animalier, Coralie Babeau a finalement trouvé sa vocation en tant que…
De Soudan à Cournon, une vie dédiée à l’amour des Parthenaises
Les époux deux-sévriens Christine et Didier Proust reçoivent ce 8 octobre les Sabots d’or au Sommet de l’élevage de Cournon d’…
Alexandre Jorigné : " Je retrouve le métier d’éleveur en travaillant comme ça "
Membre des JA 79 et Nouvelle-Aquitaine, Alexandre Jorigné a rejoint l’équipe de Capr’Inov en 2020. Chargé du Capr’I Cup, il s’est…
« Ça suffit » !
Un collectif représentant la profession agricole réagit aux exactions réalisées par les opposants aux réserves de susbtituion de …
De nouvelles formations à venir aux Sicaudières
À l’occasion de la rentrée du centre de formation des adultes au campus des Sicaudières a été annoncée l’ouverture de deux cursus…
Ce qui va changer avec Egalim 2
Round final pour la loi Egalim 2. Les parlementaires sont tombés d’accord sur un texte qui entrera en application pour les…
Publicité